Arinwa

Infos

Visite de courtoisie d’une délégation d’ARINWA et de l’ONUDC à Madame la Ministre de la Justice du Cap Vert.

Visite de courtoisie d’une délégation d’ARINWA et de l’ONUDC à Monsieur le Procureur Général du Cap Vert.

Séance de travail avec une délégation de L’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC) dans le cadre du projet Digital d’ARINWA.

Un réseau informel d’échange d’informations,

en matière de recouvrement d’avoir, de confiscation et de blanchiment d’argent en Afrique de l’ouest

Une assistance technique,

et une formation pour développer les capacités des enquêteurs et des procureurs en matière de recherche, de saisie, de gel, de gestion et de confiscation.

Un site web interactif,

élément central du réseau ARINWA pour l'échange d' information dans des conditions de sécurité et de confidentialité. 

Qui sommes nous?

ARINWA est un réseau informel d’échange d’informations en matière de recouvrement d’avoir, de confiscation et de blanchiment d’argent en Afrique de l’ouest. Chaque Etat membre est représenté par trois points focaux ou points de contact nationaux issus des administrations en charge de la Justice, de la Sécurité et des Finances.

ARINWA, dans une approche interministérielle, a pour but de renforcer l’efficacité de ses membres dans leurs efforts pour priver les criminels de leurs profits illicites.

0

personnel sur le continents

0

missions de conseil

0

membres de la communauté

Nos domaines d’intervention

IDENTIFICATION

ARINWA s'efforce d'identifier les produits du crime où qu'ils se trouvent dans le monde. Les criminels essaient de cacher leurs avoirs en les faisant traverser les frontières. En travaillant ensemble, les organismes d'application de la loi identifient ces actifs.

SÉCURITÉ

« Lorsque les avoirs criminels sont identifiés, les points de contact ARINWA prendront des mesures pour s'assurer que les avoirs sont préservés et sécurisés. Les points de contact ARINWA peuvent obtenir une ordonnance de gel, prendre possession du bien ou utiliser un autre pouvoir dont ils disposent »

CONFISCATION

La dernière étape consiste à confisquer les avoirs criminels à la suite d'une décision définitive d'un tribunal. L'actif ou le produit net de la cession de l'actif sera alors transféré à l'État ou à un organisme désigné.

LUTTE CONTRE LES INFRACTIONS

Comme beaucoup de régions du monde, l’Afrique de l’Ouest est en proie à de nombreuses formes de trafics illicite, de détournement de fonds et de corruption. Les résultats des efforts déployés pour atténuer ces phénomènes criminels sont limités, notamment en termes de condamnations et de recouvrement des avoirs blanchis.

Ce constat s’explique entre autres par la sophistication grandissante des réseaux criminels, et des ressources humaines et financières insuffisantes.

Pour répondre à ces défis et pour offrir une réponse efficace en matière d’enquêtes et de cooperation régionale, le Réseau Inter-Agences en matière de recouvrement des avoirs pour l’Afrique de l’Ouest (ARIN-WA) à été créer.